Bâtiment industriel pour le traitement des eaux (60 m de portée)

Bâtiment Portifort en cours de montage.

COMPOSANTS DE LA STRUCTURE PORTIFORT.

Pannes.

Profil en tôle galvanise de section C ou Z, formant une ossature sur laquelle vient se fixer la toiture. Elles sont fixées à la structure principale.

Portiques.

Ensemble de profils, piliers et pannes qui forment la structure principale. Nos profils P.R.S. sont soudés en S.A.W (en arc immergé). L’âme et les parties latérales sont soudées simultanément, évitant ainsi les tensions des soudures et des déformations habituelles dans les systèmes de soudures classiques.

Pan de fer.

Portique spécifique aux extrémités du bâtiment, recevant les efforts du vent.

Contreventements.

Elément de la structure répartis sur les façades et en couverture entre deux portiques, ayant comme fonction de transmettre les efforts vers la dalle.

Ouvertures.

Elles occupent 10 à 15 % de la surface de la couverture, elles sont positionnés longitudinalement ou transversalement selon les produits utilisés.

Chéneaux.

Recueille les eaux de pluies et les déverse dans les descentes, sa pente est de 5% et elle est dimensionnée pour dépasser le maximum requis.

Isolant thermique.

Couche de laine de verre de 80 mm ou plus, posé sous le bardage de toit, sur l’ossature et les pannes, évitant ainsi la condensation. Les panneaux de toit inclus déjà l’isolant.

Faux plafond.

Plaques d’aluminium de 3 mm d’épaisseur, en alternance avec les ouvertures, elles sont agrafés sur une ossature bois afin d’éviter la corrosion. L’ossature n’étant pas apparente.


RETOUR PORTIFORT